Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par Cath
Publié dans : #Les contes désanchantés

I feel so bad, I got a worried mind

I'm so lonesome all the time

Since I left my baby behind

On blue bayou

...

Oh pardon...le conte:

Pour découvrir ce conte en musique

La princesse et la grenouille...non, et le crapaud

Il  était une fois, un prince empli de charme, au sourire éclatant qui, amoureux du Jazz, fit un voyage  en Louisiane. Une mauvaise rencontre à La Nouvelle Orléans avec un sorcier vaudou devait changer sa vie en drame car le prince fut transformé...

en grenouille!!!

 

 

La princesse et la grenouille...non, et le crapaud
La princesse et la grenouille...non, et le crapaudLa princesse et la grenouille...non, et le crapaud

La seule et unique façon de déjouer ce sort et de retrouver forme humaine était , pour ce pauvre prince meurtri*, de rencontrer une princesse et d'obtenir d'elle, un baiser.

Il entreprit donc , à travers les rues de New Orleans, de trouver la jeune femme qui par son baiser saurait le délivrer.

La chance devait être avec lui puisqu'il me rencontra.

La pauvre créature m'avait prise pour une princesse.

Emue par le récit de sa mésaventure et toujours en quête du prince charmant, je cédai à sa demande et lui donnai un baiser.

Et ZZZZZZZZ sans que j'ai le temps de me rendre compte, la transformation s'opéra...

Transformation, certes Prince, mais pas celle tant convoitée!!!!

Quelle ne fut l'horrible surprise de me voir, à mon tour, métamorphosée en grenouille.

Il ne restait qu'une solution, partir ensemble dans le bayou, à la recherche de la prêtresse vaudou, seule capable de rompre le sortilège.

 

La princesse et la grenouille...non, et le crapaudLa princesse et la grenouille...non, et le crapaud
La princesse et la grenouille...non, et le crapaud

Au cours de ce périple à travers le bayou où rodent nombreux dangers, le prince grenouille et moi nous sommes très vite rapprochés.

De confidence en confidence, une intense complicité s'instaura entre nous.

Nous eûmes des frayeurs, des angoisses mais surtout des moments emplis d'une folle gaîté.

Très vite, nous avons partagé des instants "charmants, complices, romantiques et câlins". Puis naquit l'amour avec ses mots tendres, ses promesses...

Il m'appelait sa princesse et me dévorait du regard d'un crapaud mort d'amour

(comment aurait-il pu en être autrement?^^)

On a beau être les pro du french kiss, il y a des moments où ça se complique.

On a beau être les pro du french kiss, il y a des moments où ça se complique.

Laissez défiler pour découvrir le bayou...
Laissez défiler pour découvrir le bayou...
Laissez défiler pour découvrir le bayou...
Laissez défiler pour découvrir le bayou...
Laissez défiler pour découvrir le bayou...
Laissez défiler pour découvrir le bayou...
Laissez défiler pour découvrir le bayou...
Laissez défiler pour découvrir le bayou...
Laissez défiler pour découvrir le bayou...
Laissez défiler pour découvrir le bayou...
Laissez défiler pour découvrir le bayou...

Laissez défiler pour découvrir le bayou...

Mais l'amour a son revers. Il amène le doute, la crainte, la peur de passés encore trop présents.

Mais nous prenions chaque instant comme il venait...

Et nous croyions à force de vouloir y croire à notre histoire.

Enfin, nous arrivâmes dans le repère secret de la prétresse vaudou qui après avoir écouté notre récit accepta de rompre le sortilège dès le lendemain matin!

Prince grenouille et moi allions passé la dernière nuit sous notre forme batracienne.

La nuit fut agitée et peuplée de rêves pour le prince... Moi, je restais désespérément éveillée, l'écoutant parler dans son sommeil.

 

L'aube nous trouva enlassés. Ce mot d'amour de sa part pour saluer ce jour qui devait nous délivrer eut pour moi un goût amer.

La prêtresse était impressionnante, elle voulut me parler en privé. Bien qu'inquiète, j'accédai à sa demande.

"Ma chère, vous redonner forme humaine sera pour moi bien simple mais je n'agirai que sur vous, car, si vous n'êtes pas princesse, je sens beaucoup de magie en vous.

 Vous et vous seule serez capable de délivrer le prince.

La décision de le faire ou non est vôtre et uniquement vôtre, écoutez votre coeur, il saura vous guider.

Sachez rester telle que vous êtes, "posée malgré ce grain de folie, franche"

l'amour , le vrai , celui que vous êtes si apte à recevoir comme à donner saura vous conseiller."

cliquer sur les photos pour les agrandircliquer sur les photos pour les agrandircliquer sur les photos pour les agrandir
cliquer sur les photos pour les agrandircliquer sur les photos pour les agrandircliquer sur les photos pour les agrandir
cliquer sur les photos pour les agrandircliquer sur les photos pour les agrandircliquer sur les photos pour les agrandir

cliquer sur les photos pour les agrandir

Je ne compris pas sur le coup ce que m'avait dit la sorcière trop heureuse de redécouvrir mes mains, mon corps...

En retrouvant mon prince crapaud , mon ceur se mit à battre si fort...

Il me semblait être l'autre partie d'un "nous".

Je m'approchai de lui et lui demandai si ses sentiments envers moi avaient changé maintenant que j'avais repris forme humaine. Je lus dans son regard que je lui plaisais toujours.

Il prononça tout bas, au creu de mon oreille un "je t'aime" qui me procura le même frisson que la première fois

et là...je sus ce que je devais faire.

.

 

"Oui, tu m'aimes, prince crapaud et je te le rends bien.

Nous nous sommes donnés tant de raisons de nous aimer.

A l'écoute l'un de l'autre, nous avons déposé nos chagrins, nos regrets, nos remords et nos craintes.

Nous nous sommes réconfortés, consolés.

Nous avons appris à pardonner et à nous pardonner.

Nous avons repris confiance et espoir en l'avenir.

En résumé nous sommes devenu tout l'un pour l'autre , et ce pour chaque seconde passée ensemble.

Mais je t'ai entendu parlé pendant ton sommeil et je ne suis pas celle qui habite tes rêves"

Il ne nia pas, il avait selon lui toutes les raisons de m'aimer

mais nous savions tous deux que l'Amour n'a pas de raisons!

 

La princesse et la grenouille...non, et le crapaudLa princesse et la grenouille...non, et le crapaud

"Je ne t'embrasserai pas prince, cela ne servirait à rien

la magie entre nous s'est éteinte ce matin."

Il aurait pu prier , supplier  coaaaaa coaaaaa, menacer, verser des larmes ce caïmans (bayou oblige), insulter...

(j'aurais au moins pu placer ici : La bave du crapaud n'atteint pas...)

Il ne fit que demander pardon.

J'étais blessée à ce moment , je n'aurais pu le lui donner.

 

" Parcours la ville, pars à la recherche de celle que tu penses être l'amour de ta vie. Je ferais de même s'il me restait le moindre espoir de retrouver le mien.

Je sais que tu le sais.

Séduis là de cet irrésistible sourire qu'est le tien, prouve lui ton amour inconditionnel

Si elle en est digne, son baiser te rendra prince, sinon crapaud tu vivras à jamais dans le bayou avec une reinette à défaut de princesse"

La princesse et la grenouille...non, et le crapaud
La princesse et la grenouille...non, et le crapaudLa princesse et la grenouille...non, et le crapaud
La princesse et la grenouille...non, et le crapaudLa princesse et la grenouille...non, et le crapaudLa princesse et la grenouille...non, et le crapaud
La princesse et la grenouille...non, et le crapaudLa princesse et la grenouille...non, et le crapaudLa princesse et la grenouille...non, et le crapaud

Aujourd'hui j'ai pu lire et relire la lettre que le prince m'a envoyée.

Je suis sincèrement contente que la fin de ce conte soit pour lui heureuse.

Un passé trop présent ne permet pas de construire un avenir.

La fin de cette histoire a pour moi un goût amer mais elle m'a permis de comprendre qu'un

 autre conte (pas celui-ci) que je pensais inachevé n'aura jamais d'autre chapitre,

qu'il est temps pour moi de prendre une page blanche où s'écrira une nouvelle histoire

car je ne dois jamais douter de mon pouvoir;

"n'est ce pas prince crapaud?  C'est toi qui me l'a dit."

 

 

 

La princesse et la grenouille...non, et le crapaud
La princesse et la grenouille...non, et le crapaudLa princesse et la grenouille...non, et le crapaud
La princesse et la grenouille...non, et le crapaudLa princesse et la grenouille...non, et le crapaudLa princesse et la grenouille...non, et le crapaud
La princesse et la grenouille...non, et le crapaudLa princesse et la grenouille...non, et le crapaud
La princesse et la grenouille...non, et le crapaudLa princesse et la grenouille...non, et le crapaud
La princesse et la grenouille...non, et le crapaud
La princesse et la grenouille...non, et le crapaudLa princesse et la grenouille...non, et le crapaudLa princesse et la grenouille...non, et le crapaud

Toute ressemblance avec personnes existantes ou ayant exité n'est peut-être pas totalement fortuite.

*Ah, et n'ayez aucune crainte, il faut être au bord du désespoir pour qu'un simple sort vous transforme en grenouille! Et c'est précisément à cet endroit que le chemin du prince et le mien se sont croisés.

Commenter cet article

Francis 25/06/2015 12:44

Catherine,
Non seulement tu crée des ambiances poétiques, féériques, fantastiques....mais de plus, tu écris des textes et des commentaires empreints de poésie, de grâce, et souvent érudits.
Sans oublier l'illustration sonore...
Bref,je te le répète, je suis admiratif devant ton talent.
Désormais, je sais qu'il faudra vraiment être à la hauteur pour espérer rejoindre ton monde.
Je n'ai vraiment pas perdu ma matinée, ça change de tant d'autres journées.
Bon courage pour cet après-midi.

Hélène 27/05/2015 15:57

Une petite merveille de réalisation ce bayou !

marie-line Villette 27/05/2015 14:12

Magnifique table comme à l'habitude.... La page blanche ne demande qu'à être écrite...Il faut certainement attendre le vrai prince charmant !

Sylvie Eventi déco 27/05/2015 13:13

J'adore ! Tu sais que tu devrais mettre en scène des vitrines de magasin toi !

Marc 26/05/2015 23:37

Les bayus, je connais!!! C'est toujours aussi bluffant!!!! Tu es incroyable. Rien ne ressembles à ce que tu fais. Je me répète mais il y a forcément une place pour un tel talent cr"atif, imaginaire et débrouille!! Faire ce que tu fais avec tout ça...c'est top!!!

Hébergé par Overblog